Sauvegarde et Restauration SQL SERVER

8 août

 

Objectifs

 

  • Le but de cette procédure technique est d’effectuer une sauvegarde et une restauration d’une base SQLSERVER 2012
  • En Général les bases sont sauvegardées durant le plan de maintenance  mise en place pendant le processus d’installation de l’instance.

 

Cette procédure technique est applicable dans  le cadre d’une sauvegarde manuelle de base de données

 

 

  1. Configuration requise
  • Avoir les droits sysadmin sur la base sur la base à restaurer ou sauvegarder

1.1.  Sauvegarde des bases de données :

Les étapes à suivre :

1)       Connexion à l’instance comportant la base de données à sauvegarde :

Nom_du_serveur\Nom_d’insance

 

pho1

2)       Choix de la base de données

Clic droit sur la base

 

pho2

 

3)       sélectionner la destination du fichier sauvegardé :

pho3

1 – nom de la base à sauvegarder

2- type de sauvegarde effectué

3- destination du fichier de backup

Ok pour valider la sauvegarde

 pho4

4)       Sauvegarde avec T-SQL :

On peut aussi faire le choix de generer le script de sauvegarde en Transac-SQL  pour une utilisation futur , dans ce cas ou lieu de faire Ok  comme à étape 3 on va choisir de générer le script

 

pho5

 

 

 

Ce qui donnera en arrière-plan un script SQL comme ceci :

BACKUP DATABASE [AdventureWorks2012] TO  DISK = N’E:\Microsoft SQL Server\MSSQL11.MCSA1\MSSQL\Backup\AdventureWorks2012.bak’ WITH NOFORMAT, NOINIT,  NAME = N’AdventureWorks2012-Full Database Backup’, SKIP, NOREWIND, NOUNLOAD,  STATS = 10

GO

 

1.2.  Restauration des bases de données :

L’opération est semblant à celle-ci-dessus

1)       Restauration de la base

 

pho2

 

 

2)       choix de la base

 

 

pho7

 

1-       Nom de la base source à restaurer

2-       Nom de la base destination à restaurer

3-       Date de la restauration

4-       Emplacement du fichier à restaurer


1.3.  Restauration des bases de données via Transac-SQL :

1.3.1 Restauration logique d’une base sous un autre nom :

1)  On détache préalablement la base à clôner afin que SQL Server relâche son accès en lecture sur les fichiers.

 

               EXEC SP_DETACH_DB ‘MaBase’

               GO

2) Duplication des fichiers de la base

copy D:\MSSQL\Data\MaBase_Data.mdf D:\MSSQL\Data\MonNouveauNomDeBase_Data.mdf

copy D:\MSSQL\log\MaBase_Log.ldf D:\MSSQL\log\MonNouveauNomDeBase_Log.ldf

3)       Ratachement de la base

USE MASTER

GO

EXEC sp_attach_db @dbname = N’MaBase’ ,

    @filename1 = N’D:\MSSQL\Data\MaBase_Data.mdf’,

    @filename2 = N’D:\MSSQL\Log\MaBase_log.ldf’

GO

EXEC sp_attach_db @dbname = N’MonNouveauNomDeBase’,

    @filename1 = N’D:\MSSQL\Data\MonNouveauNomDeBase_Data.mdf’,

    @filename2 = N’D:\MSSQL\Log\MonNouveauNomDeBase_log.ldf’

GO

ALTER DATABASE MonNouveauNomDeBase MODIFY FILE (NAME=N’MaBase_Data’, NEWNAME=N’MonNouveauNomDeBase_Data’)

ALTER DATABASE MonNouveauNomDeBase MODIFY FILE (NAME=N’MaBase_Log’, NEWNAME=N’MonNouveauNomDeBase_Log’)

GO

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus